Mon boucher est un type formidable ! (modèle à crocheter dedans)

Parce qu’il utilise de la belle ficelle !

Il ne vous aura pas échappé que la butcher’s twine (ou baker’s twine), c’est son nom, envahi le web créatif ces derniers temps. Elle existe maintenant dans tous les coloris et elle fait des miracles pour créer de petits objets, pour emballer des cadeaux ou pour le scrapbooking.

La butcher’s twine, ça ressemble à ça :

 

photo Ebay UK

 

Pour de vrai, peu de bouchers se servent encore de cette jolie ficelle; et à vrai dire, la seule fois où j’en ai vu, c’était sur un saucisson au supermarché. Mais nous avons de la chance, elle a quitté le rayon viande et charcuterie pour s’installer dans tous les magasins de loisirs créatifs.

Et c’est super beau !

Dans la série « crochetons n’importe quoi », je me suis dit que ce serait peut-être drôle d’en faire un petit amigurumi. Pour vérifier que c’était vraiment une bonne idée, j’ai acheté la carte proposée par Toga. La quantité est bien suffisante pour un essai et la palette de couleur est très sympa.

Alors, c’est vraiment une bonne idée ?

Oui, si vous aimez souffrir un peu en crochetant. Parce que cette ficelle est quand même un peu raide. Évitez par exemple d’en faire un plaid, il ne vous restera plus de doigts à la fin de l’ouvrage (effet papier de verre). Toutefois, je craignais le pire, mais elle ne se dédouble pas.

Oui, si vous avez trop d’argent et que vous souhaitez vous délester d’une partie dudit argent. Parce que la Butcher’s twine, c’est quand même un peu cher. Encore une fois, évitez le plaid.

Non, si vous êtes allergique à la couleur. Parce que la butcher’s twine, c’est un arc en ciel en pelote.

Donc, en résumé, si vous avez envie d’un petit accessoire sympa, allez-y. Si vous voulez crocheter une pièce un peu plus grande, foncez sur les laines chinées, moins chères, plus douces à travailler mais souvent moins colorées. L’effet sera quasiment le même.

Je vous donne quand même la recette de ce petit bonhomme, au cas ou vous auriez eu un véritable coup de foudre et que vous vouliez absolument l’accrocher à votre sac (oui, il est vraiment petit, ce n’est pas la fleur qui est énorme…).

Il vous faut :

  • une carte de butcher’s twine Toga, ou d’une autre marque, c’est comme vous voulez.
  • un crochet n° 3
  • 2 boutons en forme d’étoile pour les yeux
  • un peu de ouate synthétique
  • une aiguille à laine

Pour mémoire :

  • -ms = maille serrée
  • dim inv = diminution invisible. Vous pouvez bien évidemment utiliser une diminution classique, si vous ne maîtrisez pas la diminution invisible. Promis, je vous prépare un tuto !
  • Tr = tour
  • ml = maille en l’air.

J’ai suivi l’ordre des couleurs de la carte. Suivez la couleur du texte pour savoir à quel moment changer de fil !

Le corps

Tr 1 : 6 ms dans l’anneau. (6 ms)

Tr 2 : 2 ms dans chaque ms du tr 1. (12 m)

Tr 3 : * 1 ms dans la 1e ms, 2 ms dans la ms suivante *, reprenez de * à * jusqu’à la fin du tr. (18 m)

Tr 4 : * 1 ms dans chacune des 2 ms suivantes, 2 ms dans la ms suivante *. (24 m)

Tr 5 : * 1 ms dans chacune des 3 ms suivantes, 2 ms dans la ms suivante *. (30 m)

Trs 6 et 7 : 1 ms dans chaque ms du tr précédent. (30 m)

Trs 8 à 12 : 1 ms dans chaque ms du tr précédent. (30 m)

Tr 13 : formez la 1° jambe :1 ms dans chacune des 15 ms suivantes, sautez les 15 ms suivantes du tour 12 (15 ms)

Vous pouvez commencez à rembourrer le corps avec la ouate synthétique.

Trs 14 à 16 : 1 ms dans chaque ms du tr précédent. (15 m)

Trs 17 et 18 : 1 ms dans chaque ms du tr précédent. (15 m)

Tr 19 : * 1 ms dans chacune des 3 ms suivantes, 1 dim inv *. (12 m)

Rembourrez la jambe.

Tr 20 : 6 dim inv. (6 m)

Fermez.

La 2° jambe

Piquez votre crochet dans une des 15 ms du tr 12, à l’arrière du corps.

Tr 1 : 2 ml (= 1ms), 1 ms dans les 14 ms suivantes (15 ms)

Tr 2 : 1 ms dans chacune des 15 ms suivantes (15 ms)

Tr 3 et 4 : 1 ms dans chacune des 15 ms suivantes (15 ms)

Tr 5 : * 1 ms dans chacune des 3 ms suivantes, 1 dim inv *. (12 m)

Rembourrez la jambe.

Tr 6 : 6 dim inv. (6 m)

Fermez.

Le corps est terminé. Cousez les 2 boutons entre le tr 5 et le tr 6 pour représenter les yeux.

Les bras

Tr 1 : 6 ms dans l’anneau. (6 ms)

Tr 2 : 2 ms dans chaque ms du tr 1. (12 m)

Tr 3 : * 1 ms dans la 1e ms, 2 ms dans la ms suivante *, reprenez de * à * jusqu’à la fin du tr. (15 m)

Tr 4 : 1 ms dans chaque ms du tr précédent. (15 m)

Tr 5 : * 1 ms dans chacune des 3 ms suivantes, 1 dim inv *. (12 m)

Trs 6 à 8 : 1 ms dans chaque ms du tr précédent. (12 m)

Rembourrez le bras.

Tr 7 : 6 dim inv. (6 m)

Fermez.

Crochetez un 2° bras et cousez-les de chaque coté du corps. Et voilà, il ne vous reste plus qu’à fixer un anneau pour l’accrocher à votre sac ou une épingle à l’arrière pour le transformer en broche.

Et si vous êtes perdu dans la confection de votre bestiole, je vous invite à consulter mes articles sur les amigurumi, ICI et ICI.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>