J’ai testé la boule à neige FIMO.

Jingle Bells !

 

C’est bientôt Noël, il fait froid et il faut préparer les cadeaux. Donc j’ai pensé que ça pouvait être une bonne idée de fabriquer quelques boules à neige. Après avoir testé plusieurs « recettes maison », sans grand succès, je me suis rabattue sur les boules à neiges FIMO, vendues dans les magasins de loisirs créatifs.

 

Les boules à neige Fimo, c’est quoi, exactement ?

 Ce sont des boules à neiges vides, qui existent en deux tailles. La plus grande est ronde et mesure 9 cm x 7,5 cm . Elle coûte environ 9 euros. La plus petite est ovale et mesure 7 cm x 5,2 cm. Elle coûte environ 7 euros (ce qui nous fait donc 1 euros par centimètre. Je sais, mon commentaire est idiot).

 Dans la boite on trouve : une base en plastique noir (dommage, j’aurai bien aimé un peu de couleur) avec une ouverture pour verser l’eau fermée par un bouchon en silicone et un globe en plastique transparent. Et un mode d’emploi, bien sur.

Source : site officiel FIMO

 

Le matériel nécessaire

Attention, il y a un piège ! En plus de la boule à neige, il faut acheter de l’eau distillée, le clarificateur d’eau Fimo, la neige Fimo (j’imagine qu’on doit pouvoir la remplacer par autre chose, comme des paillettes, mais elle est vraiment jolie), de la colle. Et aussi se procurer un petit entonnoir, comme ceux que l’on utilise pour remplir les vaporisateurs de parfum. Pas évident. On aura aussi besoin de cure-dents en bois, d’une feuille de papier, d’un crayon et de produit pour la vaisselle.

 

Comment ça marche ?

 La première étape consiste à découper une forme dans la pâte Fimo pour créer le socle de sa composition. La tentation est grande de se servir de la base en plastique  comme emporte-pièce en la posant sur sa plaque de pâte pour découper la forme. Surtout pas ! Premièrement, il faut laisser une gouttière tout autour  de la base en pâte  à modeler pour pouvoir coller le globe. Il faut donc que le socle soit plus petit (vous me suivez ?). Deuxièmement, la pâte Fimo crue décompose le plastique. Si elle rentre en contact avec un des éléments de la boule à neige, celui-ci sera marqué. C’est du vécu. Donc on suit à la lettre les instructions du fabriquant; on dessine la forme de la base sur du papier, on enlève quelques millimètres, on découpe et on s’en sert comme patron en l’appliquant sur sa plaque de pâte. Ce socle doit faire environ 3 millimètres d’épaisseur. On perce l’emplacement du trou avec une paille.

 Ensuite, c’est carte blanche ! On modèle sa ou ses figurines. Une  seule contrainte à respecter :  le modelage ne doit pas mesurer plus de 5,5 cm de hauteur pour la boule la plus grande, et 3 cm pour la boule la plus petite, sinon il sera  déformé visuellement. Pour la même raison, il ne faut pas le placer trop près des bords. On colle ensuite ses éléments bien fermement sur le socle et on enfourne le tout. Une fois son décor bien cuit, on ne vernit surtout pas.

 On vérifie que la boule peut être assemblée en posant le décor au centre du socle et en positionnant le globe par dessus. Si c’est bon, on colle, si c’est pas bon, on retaille le socle en pâte à modeler avec un cutter (j’ai dit le socle, pas les doigts !). On commence par coller le socle dans la base en plastique noir. Le fabriquant spécifie d’utiliser une colle à maquette épaisse. J’ai simplement utilisé la UHU colle tout flex+clean gel, ça fonctionne très bien. Ensuite vient l’étape la plus pénible : fixer le globe. Normalement, on a déjà versé la neige à l’intérieur, avec un peu d’eau. Mais évidemment, je ne l’ai pas fait parce que je trouvais un peu compliqué de devoir coller le globe à l’envers pour ne pas que l’eau s’échappe. J’ai donc mis de la colle tout le long de la gouttière entre le socle et la base en plastique. Il faut y aller touuuuuut doucement, pour ne pas qu’il y ait de bavures moches. On dépose un peu de colle et on étire bien avec un cure dents ou une aiguille. Et on en mets bien partout, pour ne pas qu’il y ait de fuite. On respire un grand coup et on laisse sécher plusieurs heures.

 On passe au remplissage. La neige est  déjà sensée se trouver à l’intérieur. Sauf que moi, je ne l’ai pas mise. Donc je l’ai mélangée avec un tout petit peu d’eau distillée et je l’ai versée dans la boule à neige par le trou de remplissage, à l’aide du petit entonnoir. Un peu laborieux mais on y arrive. J’ai ensuite préparé mon mélange eau distillée + clarificateur + produit pour la vaisselle, j’ai posé la boule à l’envers sur un bol pour la caler et j’ai versé le liquide à l’intérieur petit à petit. C’est long. J’ai laissé poser une petite heure pour que les bulles d’air remontent et j’ai remis de l’eau. Et j’ai fermé le bouchon ! Voilà ! Excusez-moi, c’était un peu long.

 

Ce que j’en pense :

On obtient une boule à neige vraiment jolie. La qualité du plastique est très bonne. Toutefois, la boule à neige + l’eau distillée +le clarificateur + la neige + la colle + la pâte Fimo; ça commence à  couter un peu cher. Ça ne vaut pas le coup d’investir pour en faire une seule. Mieux vaut prévoir d’en fabriquer plusieurs, comme cadeaux de Noël par exemple. Et avoir beaucoup de temps devant soi.

  J’ai réalisé les miennes il y a quelques semaines. L’eau ne s’est pas troublée mais la neige a tendance à se coller aux petits sujets. C’est dommage !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

  1. says

    C’est très joli. J’aime beaucoup le résultat. J’ai vu dans une émission où ils en réalisaient dans des bocaux en verre avec une figurine collée dans le couvercle de l’eau et des paillettes dans le verre. En collant le couvercle sur le bocal et ensuite en le retournant pour que le couvercle soit en bas. Pour une déco éphémère ça revient peut être moins cher.
    Bien sûr eux ne réalisaient pas ça avec de belles figurines en fimo comme les tiennes!

    • Marie says

      Ah oui, j’ai essayé la boule en bocal à confiture ! Ca marche très bien, en fait, le tout étant de mettre aussi du clarificateur dans l’eau, pour ne pas que ça devienne vilain. J’en avais fait une pour ma fille avec un bisounours en plastique et j’ai collé le couvercle avec du silicone.
      En tout cas, merci pour tes compliments, Audrey.

  2. says

    C’est super tes explications, je vais les suivre à la lettre merci!!!
    J’avais acheté l’an passé 2 boules Fimo mais pas eu le temps de les faire.
    Cette année j’ai mis cette activité au programme pour les vacances de mes petits enfants.

    • Marie says

      Merci ! J’ai été bluffée par le résultat, elles ont vraiment très belle allure. Ça demande un peu de temps, mais je pense que tes enfants seront ravis de cette activité !

      • Coco says

        Bonsoir, le post date un peu mais j’espère quand même avoir une petite réponse.
        Je souhaite faire une boule à neige avec des petits pots de bébé en verre mais je me demande comment réagit la pâte fimo au contact prolongé de l’eau?! Est ce que ça tiendra jusqu’à Noël?? Merci d’avance et bonnes créations.

  3. vero says

    Bonjour,

    Tout d’abord, félicitations pour vos boules à neige, elles sont magnifiques !!
    J’aimerai tenter l’expérience avec ma fille, mais impossible de trouver du clarificateur ( nous sommes à la campagne )
    J’ai vu qur l’on pouvait mettre de la glycérine mais je ne vois pas combien ? En remplacement de l’eau ?
    Merci de votre aide

    • Marie says

      Merci Vero, c’est très gentil de votre part.
      Oui, effectivement, on peut mettre de la glycérine dans l’eau (1 bonne cuillère à café), mais cela sert surtout à ralentir la chute de la neige, je ne sais pas si ellle agit vraiment comme un conservateur. Il devient effectivement difficile de se procurer le matériel Fimo pour les boules à neige, même en ville. Je vous suggère de passer commande sur internet via un site de loisirs créatifs, vous aurez certainnement plus de chance de trouver votre bonheur.
      A bientôt !

  4. Mel says

    Slt!
    Je viens de faire une boule à neige fimo. J’ai fait un sol en fimo+ personnages en fimo que j’ai posé sur la base plastique noire. J’ai passé l’ensemble au four car pour moi, c’est ce que la notice expliquait de faire; mais mon socle noir a fondu? Ai-je fait une erreur?merci de ton aide.

    • Marie says

      Bonjour Mel !
      Aie aie aie ! Oui, effectivement, il ne faut pas passer le socle en plastique au four. Je suis d’accord avec toi, la notice est vraiment mal faite. Il faut que tu fasses cuire le « sol » et ton personnage à part, et les coller ensuite (avec une bonne colle) sur le socle. Je te donne un petit truc en plus : modele la base en premier, passe la quelques minutes au four pour la durcir et modèle ensuite tes personnages. Repasse ensuite le tout au four. Si tu respectes bien la température de cuisson (100°-110° pour de la Fimo), la pâte supporte très bien 2 cuissons. Pose ta base bien à plat sur un morceau de papier-cuisson.
      A bientôt !

    • Marie says

      Malheureusement, je ne vis pas au Canada, Rose-Ange ! Je ne pourrais pas vous renseigner, je ne sais même pas si la marque Fimo est distribuée dans votre pays. Il faut faire quelques recherches sur internet.

  5. CCE says

    Bonjour, vraiment très jolies tes boules à neige ! Comme le reste de tes créations.
    J’ai utilisé tes explications en complément de la notice du « kit » fimo qui n’était franchement pas claire…
    Je viens de terminer ma première, je suis très contente du rendu, malheureusement j’ai quelques bulles d’air que je n’ai pas réussi à chasser… As-tu une astuce pour éviter qu’elles se forment ? Comment les faire disparaître ? Merci à toi si tu peux m’aider, et bravo pour ton beau site.

    • Marie says

      Merci beaucoup ! Malheureusement, les miennes aussi ont quelques bulles d’air, je crois qu’on ne peut pas complètement les éviter. Personnellement, je cale ma boule dans un récipient, je la remplis et je tapote légèrement. Je laisse reposer toute la nuit sans la fermer. Je fais le complément le lendemain, quand le maximum de bulles se sont « échappées ».

      • CCE says

        Merci pour ta réponse et ton astuce. Et bien finalement le problème s’est résolu tout seul : avec le temps, les bulles sont simplement parties ! Bonne continuation :)

  6. delphine69 says

    Bonjour,j ai acheter il y a pas longtemps une boule à neige,malheureusement,la boule est d’une couleur trouble…comment Faire?et comment sa se fait?
    merci

    • Marie says

      Bonjour Delphine,
      Est-ce que vous avez rajouté du conditionneur dans l’eau de la boule ? Il en faut quelques gouttes. Sinon, il faut vider la boule et remettre de l’eau.

      • Coco says

        Bonsoir. Est ce que la fimo se dissout, perd de la couleur ou autre au bout d’un moment si on ne met que de l’eau? J’ai vu qu’il fallait peut être mettre de la glycérine et du liquide vaisselle? Qu’en pensez vous?
        Merci

        • Marie says

          Bonjour Coco. La pâte Fimo ne se dissoudra pas dans l’eau, surtout si elle est suffisamment cuite. Par contre, l’eau risque de se troubler si vous n’ajoutez pas d’additif. Je n’ai jamais utilisé de liquide-vaisselle ou de glycérine, je ne peux donc pas vous faire partager mon expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>