« Fais-le toi-même ! » : une Matriochka de sac…

Je possède un très vieux sac à main. Depuis au moins 3 ans ; ce qui , vous me l’accorderez, est en terme d’accessoire féminin une période extrêmement longue.

Je l’utilise tous les jours, il est complètement décoloré (je crois qu’on dit « patiné ») et j’adore le décorer.

Alors, aujourd’hui, j’ai décidé de me lancer dans mon premier « do it yourself » en vous expliquant comment fabriquer une petite Matriochka qui rendra des couleurs à votre sac.

 

 

Regardez bien les photos , je dessine souvent mieux que je n’explique !

 

 

Il vous faut quelques fournitures :

  • deux perles en bois de 2 cm de diamètre au minimum (ni peintes ni vernies, ça fonctionne mieux)

  • de la peinture acrylique, peu importe la marque : un ton chair , du blanc , du noir , du rose , du vert vif , une couleur pour les cheveux , une couleur pour les yeux , deux couleurs contrastées pour la robe , et quelques couleurs supplémentaires pour la décoration si vous le désirez.

  • un crayon ou un porte-mine

  • un pinceau moyen pour le remplissage et un pinceau fin ( n° 2) pour les détails

  • un cordon tressé de la couleur de votre choix de 50 cm. Faites bien attention , le cordon plié en deux doit pouvoir passer par le trou de la perle. Vous trouverez ces cordons dans les merceries ou les magasins de loisirs créatifs. Ils servent en général à fabriquer des bracelets en macramé.

  • du vernis pour peinture acrylique , mat ou brillant selon votre goût

  • une paille , enfin je dis « paille » mais je crois que le mot exact est « chalumeau » , des ciseaux et un peigne

  • facultativement , un joli ruban fin si vous avez envie d’agrémenter un peu plus votre poupée.

 

Pour commencer, dessinez les contours du visage au crayon sur une des perles. Faites bien attention à ce que le trou de la perle se trouve sur le dessus de la tête.

Le dessin correspond à ceci :

 

 

 

Ensuite, tracez un cercle sur la deuxième perle , pour représenter la jupe. Le trou de la perle est à la place du cou. Comme ça :

 

 

 

 

 

Nous pouvons maintenant passer à la peinture. Pour bien peindre les perles sans vous en mettre sur les doigts, enfilez-les sur une paille. Une pour la tête , l’autre pour le corps. Préparez une palette (une feuille de papier aluminium ou une vieille assiette conviennent très bien) , un verre d’eau et un chiffon.

 

Commencez par peindre (avec le pinceau moyen ) le visage avec le ton chair , puis les cheveux , et pour finir la capuche avec une des couleur que vous avez choisies pour la robe. Sur l’autre perle , peignez la partie supérieure avec la même couleur que celle de la capuche , puis la partie inférieure avec la deuxième couleur. La peinture acrylique sèche assez rapidement. Une fois sec, n’hésitez pas à repasser une deuxième couche pour obtenir une couleur bien uniforme.

 

 

Attaquons-nous aux détails du visage :

Pour les yeux placez pastilles à la peinture blanche. Ils se trouvent plus ou moins sur le diamètre le plus large de la perle. Une fois secs , vous pouvez y ajoutez les iris , en faisant deux ronds plus petits. Attention à les orienter dans le même sens , sinon votre poupée aura un drôle de regard. Ce qui peut être marrant aussi.

Mélangez ensuite un peu de peinture rose avec le ton chair pour obtenir un rose doux. Avec ce mélange , peignez deux ronds sous les yeux pour représenter les joues. Toujours avec ce mélange, peignez le nez : c’est un petit arc de cercle au milieu des deux yeux.

Placez la bouche soit bien au centre , soit un peu de coté. C’est mignon , ça donne un air canaille . Peignez un arc de cercle puis posez un petit rond au milieu de cet arc de cercle.

 

Il est temps de donner un peu relief à cette jeune fille.

A l’aide du pinceaux fin , soulignez les cheveux : avec du marron si les cheveux sont blonds ou roux , avec du noir pour des cheveux foncés. Avec la même couleur , ajoutez des cils. Pour la pupille , placez un point noir au centre de l’iris. Et pour faire briller l’oeil , ajoutez aussi un point blanc. Voilà ! Le visage est fini !

 

Finissons aussi la robe. Là, c’est quartier libre ! J’ai dessiné quelques fleurs , mais on peut évidemment tout faire. L’idée étant de placer le motif sur la partie supérieure. Sur la partie inférieure , dessinez quelques pois avec une couleur bien contrastée. Et c’est fait !

Il faut maintenant vernir les deux perles. Une ou deux couches , selon les instructions sur le flacon. Laissez bien bien bien sécher.

 

 

Prenez le cordon tressé. Pliez-le en deux. La boucle est en haut. Faites un noeud bien serré. La distance entre la boucle et le noeud doit être supérieure à la hauteur totale de la poupée , donc des deux perles superposées (vous suivez ?). Sinon , ça ne marche pas. Votre Matriochka sera jolie mais inutilisable puisque vous ne pourrez pas l’accrocher.

 

 

 

 

 

 

Enfilez la tête sur les cordons par le bas. Aidez-vous d’un crochet si ça coince un peu. Remonter jusqu’au noeud et coincez-le dans la tête. Mettez un point de colle dans le trou pour fixer le noeud.

 

 

 

 

 

 

Enfilez le corps sur les cordons. Faites un noeud avec les deux extrémités sous le corps. Essayez de le rapprocher au maximum , pour qu’ il n’y est pas d’espace entre la tête et le corps.

 

 

 

 

 

 

 

A ce stade vous avez bien forcé pour passer les perles sur le cordon , et il est tout détricoté. Tant mieux ! Continuez à défaire la tresse jusqu’au noeud. Passez un peigne dans les fibres et égalisez-les avec des ciseaux. Le pompon est fait. Vous pouvez rajouter un joli noeud en ruban sur la tête de votre poupée.

 

 

 

Tadam !!! Vous avez fini ! Accrochez votre Matriochka à votre sac. Il est tout content !

J’espère que vous avez aimé mon petit bricolage !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

    • Marie says

      Merci ! Et oui, 3 ans, tous les jours, pour toutes les occasions ! J’ai trouvé le sac de ma vie. Du coup, il « souffre » un peu, c’est pour ça que je le décore.

  1. says

    Très joli! J’ai découvert ton blog grâce à Hellocoton et je trouve tes poupées très mignonnes! C’est également ma passion comme tu pourras le voir sur mon blog. J’espère que tu publieras régulièrement car c’est vraiment sympa ce que tu fais :D

    • Marie says

      Merci, Elisabeth ! Effectivement, je vois que nous avons une passion commune. Je te retourne le compliment, j’aime beaucoup ce que tu fais ! J’ai l’intention d’alimenter régulièrement mon blog, et je prépare plein d’autres « Fais-le toi même ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>