La BDM ●ᴥ● 2 : from Paris to Russia, with love…

J’ai beaucoup de chance, ma meilleure amie habite juste à coté de chez moi. Au quotidien,c’est un peu comme un épisode de Friends : elle, c’est Monica, moi je suis Rachel, sauf qu’on est un peu moins bien coiffées. Bref, la vie est belle quand on a juste un escalier à descendre pour papoter avec sa copine.

Ma copine à moi est russe. Je ne connaissais de la Russie que les clichés habituels, froid, vodka et bisous sur la bouche. Au fil du temps, j’apprends à découvrir une culture et une langue qui me plaisent beaucoup. Je commence même à maîtriser quelques expressions forts utiles : je prononce très bien « pastèque », « viens ici » et « c’est bien ».

 

Vous l’aurez compris, ce mois-ci, c’est un amigurumi matriochka que j’ai crocheté, façon Mesperluettem. Évidemment, on peut penser qu’une poupée russe, c’est un peu cliché, mais c’est tellement mignon ! Je n’ai pas vraiment respecté les codes de la poupée russe traditionnelle, la mienne a des bras et ne s’ouvre pas. Ça, ce sera pour une prochaine fois. Pour les couleurs, j’ai utilisé du bleu, du blanc et du rouge, couleurs du drapeau français, mais aussi du drapeau russe. Pour la fleur rose, j’ai utilisé une bonne vieille technique de grand-mère, digne d’un napperon des années 60. J’aime beaucoup crocheter ce genre de motifs en relief, mais ils ne sont pas faciles à placer, sauf sur les napperons bien sur. Et pour lui faire une jolie tresse, j’ai sorti du placard un instrument que je n’avais pas revu depuis mon enfance, le tricotin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>